Une Sainte nommée Devota

//Une Sainte nommée Devota

Dei-vota, vouée à Dieu, c’est ainsi que les Bénédictins du rocher de Monaco, baptisèrent le corps martyrisé d’une jeune personne qui gisait dans une barque qui, poussée par les vents aborda au fond de la Baie de la très belle cité Princière.

Selon la légende, c’est en l’an 283 après J.C que naquit au hameau de Querci, non loin de Mariana celle que les patriotes Corses en 1731, proclamaient protectrice de la Corse, et qui fut faite en 1820, par la Ste congrégation principale, Patronne de l’île.
Très tôt, touchée par la foi, elle s’en allait prier non loin de Querci, dans la grotte de Nepiticcia.

Vers la fin du IIIe siècle de notre ère, lors de la dixième persécution des chrétiens décrétée par Dioclétien, pour l’application de son décret, celui –ci dépêcha en Corse sous forte escorte un de ses proches, le Préfet BARBARUS. Débarqué à Mariana, il convia à un grand festin les notables de la cité, leur intimant l’ordre de dénoncer les chrétiens connus.

Parmi les convives figurait un personnage de haut rang qui, à l’annonce de la persécution et bien que païen, n’avait pas hésité à héberger chez lui la jeune et très belle Dévote, connue pour sa grande ferveur chrétienne, il avait pour nom EUTYCHIUS.
Par la délation régnante, Barbarus eut connaissance de la protection offerte à Dévote, et il mit en demeure Eutychius de la livrer aux persécuteurs. Celui-ci refusa vivement, considérant le fait inacceptable, tant par la mise en cause de sa notoriété que par la désobéissance à Dioclétien.

Barbarus n’hésita pas à faire assassiner le protecteur de Dévote.
Arrêtée et conduite devant le Préfet, la jeune femme refusa d’abjurer sa foi, elle fut pour cela torturée, martyrisée et promise au bûcher après sa mise à mort.

Dans la nuit, afin d’éviter la crémation, le corps fut chargé dans une barque par le prêtre BENENATUS et le diacre APOLLINAIRE, afin d’être conduit vers l’Afrique par le marin GRATIEN. Pris dans une violente tempête, l’esquif et ses occupants furent déviés de leur route, pour atterrir sur le rivage de Monaco, dont Ste Dévote devint la Sainte Patronne.

Au printemps 2003, le Prince RAINIER accompagné de son fils ALBERT, lors de sa visite à Canonica, offrit à l’église une magnifique statue de bronze figurant la Sainte sur une barque.

Dévote fêtée le 27 janvier à Monaco et le lundi de Pâques à Canonica tient dans le cœur des corses et en particulier des habitants de la Marana une place privilégiée, ainsi qu’en témoignent les célébrations annuelles et les échanges avec la grande principauté.

WP-Backgrounds by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann