La commission interministérielle, réunie lundi 6 janvier dans le cadre de la procédure accélérée à la suite de la tempête Fabien, a émis un avis favorable à la reconnaissance en état de catastrophe naturelle de 51 communes corses victimes d’inondations. Lucciana est dans la liste des communes retenues.

Toutes les demandes déposées au titre des inondations (ruissellement, crues torrentielles, débordement de cours d’eau) ont été étudiées sur le fondement d’expertises réalisées en urgence par Météo-France et la DREAL de Corse.

Les demandes communales déposées au titre des mouvements de terrain et des submersions marines seront présentées lors de commissions ultérieures lorsque toutes les expertises seront réalisées.

Les personnes sinistrées devront contacter leur compagnie d’assurance pour les affaires les concernant et relevant de la reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle au plus tard dans les dix jours suivant la publication de l’arrêté interministériel au Journal officiel.

Liste des communes retenues :
Inondations et coulées de boue du 20 décembre 2019 au 22 décembre 2019

Département de la Corse-du-Sud.

Communes d’Afa (1), Ajaccio, Alata (1), Appietto (1), Bastelicaccia, Carbuccia, Cargiaca (1), Casaglione (1), Casalabriva (3), Cauro, Ciamannacce (3), Coggia, Cognocoli-Monticchi (1), Cozzano (2), Cuttoli-Corticchiato, Eccica-Suarella, Forciolo (1), Frasseto (1), Grosseto-Prugna, Guargualé (1), Guitera-les-Bains (1), Lopigna (1), Murzo (1), Ocana, Olmeto, Palneca (2), Peri, Petreto-Bicchisano (1), Pietrosella (1), Pila-Canale (1), Poggiolo (1), Rosazia (1), Sarrola-Carcopino, Sartène, Serra-di-Ferro (3), Serra-di-Scopamène (1), Sollacaro (3), Sorbollano (1), Tavaco, Tolla (2), Valle-di-Mezzana (1), Vero, Vico, Viggianello, Villanova (1), Zérubia (1), Zévaco (1), Zoza (1).

Département de la Haute-Corse.
Communes de Lucciana, Valle-di-Rostino et Vescovato.

Les dégâts provoqués par les vents violents (tempêtes, tornades…), la grêle et le poids de la neige n’entrent pas dans le champ de la garantie catastrophe naturelle. Ils sont couverts par les contrats d’assurance au titre de la garantie « Tempête, Neige et Grêle », dite TNG.

Ces dommages sont directement indemnisés par les assureurs sans nécessité de reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle.

Vous trouverez plus de détails de cette garantie sur ce lien : https://www.ffa-assurance.fr/infos-assures/tempetes-comment-se-faire-indemnise